[ Réédition en cours. Merci de consulter www.damenndyn.com, le site officiel de la saga, pour de plus amples informations. ]

Présentation de la saga Damenndyn

"Damenndyn" représente tout d’abord pour moi l’aboutissement de longues heures de réflexion, qui m’ont apporté une échappatoire à de sombres moments de ma vie. Un soir, après avoir lu les quelques pages écrites par un ami sur un forum, j’ai fait le pari avec lui que je parviendrais à développer ma propre histoire de type Fantasy. Je me suis mise immédiatement à l’œuvre. La page blanche a vite fait place aux lignes noires. Les pages ont commencé à se succéder, alors que je ne savais absolument pas où cela me mènerait. Anéantie et déçue par le monde qui m’entourait alors, j’ai voulu créer un monde où tous les habitants vivent heureux, sans le moindre problème. Un monde où les montagnes et les plaines se côtoient avec harmonie, sans se soucier du temps qu’il fait ou de la race de ses habitants. C’est ainsi qu’est né Lythuste… mon royaume. J’ai peuplé cette île imaginaire d’êtres à la fois beaux et étranges, mystérieux. Mais avant tout, je voulais – inconsciemment – que la part de solitude qui occupait mes jours depuis le mois de septembre 2001 se ressente. Quoi de plus naturel que d’imaginer un personnage isolé… orphelin. Voilà comment est née Damenndyn, une jeune fille seule, qui doit affronter un quotidien pas toujours rose, parsemé d’embûches, tout comme je le faisais à l'époque. Par la suite, les idées se sont succédées, m’aidant à faire vivre ce personnage simple, sans grande prétention. Comme tout le monde, Damenndyn ne pouvait vivre seule, et s’entoura vite de nombreux amis, inspirés par plusieurs personnes de mon entourage. Ainsi sont nés Sephirius, Drakiro, Eylen, mais aussi Soraya, Asclesia et Forliny. La vie a suivi son cours, et au fil du temps d’autres éléments, inspirés de mon quotidien, se sont greffés à l’histoire de Damenndyn. Quelques moqueries envers des personnes peu scrupuleuses m’ont fait créer d’autres personnages comme Seragno ou encore le capitaine Aquarelle. J’ai pris un malin plaisir à les rendre antipathiques, malsains, dégoûtants. Mais je dirais que dans l’ensemble, trois personnages se sont partagés ma personnalité, avec toutes mes craintes et mes angoisses : Damenndyn, Sephora et Disoo.

Rose Berryl

Les tomes de la saga Damenndyn